« Restructuration » à Plurimedia : Inquiétude et vigilance

 

« Restructuration » à Plurimedia : Inquiétude et vigilance

 

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue à Colombes le 25 septembre dernier, dans les locaux de Plurimedia, en présence du PDG de Media-Press Kris Cechniki et de son épouse Magdalena Chechnika, repreneurs de l’agence de presse cédée par le groupe Lagardère début 2019, les salariés ont été sous le choc d’apprendre qu’une « petite restructuration de moins de 10 salariés » du service Icono était envisagée à court terme… Un « ajustement d’organisation nécessaire lié à la mise en œuvre de nouveaux outils et d’une nouvelle stratégie de production ».

Les élus CFDT dénoncent la brutalité avec laquelle cette annonce a été faite aux salariés de Colombes. Derrière chaque personne concernée par cette « restructuration », il y a des familles, des situations particulières, des carrières longues au service d’une entreprise chère à leur cœur.

Pour l’heure, une semaine après l’annonce, les élus attendent toujours d’être convoqués et sont dans l’incertitude : combien de postes seront-ils impactés ? nos repreneurs polonais connaissent-ils vraiment le droit français et les procédures de licenciements envers des journalistes ? Les rumeurs d’une externalisation de l’activité Icono en Serbie sont-elles réelles ?

Kris Chechniki affirme, dans une communication envoyée aux salariés de l’équipe de Schiltigheim, que rien d’autre n’est envisagé pour l’avenir. Faut-il le croire quand on voit la surprise et la brutalité avec laquelle l’annonce a été faite ?

Les élus CFDT seront vigilants dans les jours qui viennent et accompagneront les salariés concernés par cette « restructuration ». Ils feront tout pour défendre les droits des collègues impactés.

A ce jour, depuis la vente de Plurimedia par Lagardère, dix personnes ont quitté l’entreprise : huit ruptures conventionnelles signées dont cinq à Colombes, auxquelles se sont ajoutées deux démissions. Combien serons-nous d’ici quelques semaines, voire quelques mois ? Les tâches qui incombent au personnel deviennent de plus en plus techniques et ne baissent pas en volume de travail.

Inquiets mais vigilants, vous trouverez toujours vos élus CFDT à vos côtés.

 

La section CFDT de Plurimedia: Frédéric Marion-Garcia, Marie-Annick Sontag, Aurélien Lelay, Delphine Blondé, José Fernandez

Publié le : 
Mardi, 1 Octobre, 2019
Rubrique: