IUT de Lannion: Dossier toujours en examen pour la filière journalisme

Parmi les diplômes des 14 écoles de journalisme reconnues par la profession, à travers cette instance qu'est la CPNEJ , la commission paritaire nationale pour l'emploi des journalistes, figure le DUT de journalisme de l'IUT de Lannion. Mais son dossier de renouvellement de la reconnaissance, un processus lancé en principe tous les quatre ans, a été bloqué. La réunion qui s'est tenue le 2 juillet à Paris à l'invitation de la CPNEJ a permis d'éclaircir certains points de friction entre la CPNEJ et la direction de l'IUT mais il en faudra plus pour que le dossier, actuellement en cours d'examen, soit validé.

Un renouvellement, ce n'est jamais une formalité. Les écoles ont un dossier à remplir, des précisions à donner sur le programme pédagogique et leurs intervenants, l'intégration de leurs étudiants etc. Celui de l'IUT de Lannion n'ayant pas répondu aux critères de la CPNEJ, cette dernière avait invité le directeur de l'IUT et son équipe à s'expliquer lors de sa séance du 25 juin. Le rendez-vous ne fut pas honoré et la CPNEJ dé cida de « suspendre la reconnaissance » de cette filière. La discussion du 2 juillet s'est engagée avec une délégation fournie venue de Lannion: le directeur de l'IUT Philippe Anglade, deux enseignants récemment nommés responsables pédagogiques de la 1ère et de la 2e année ainsi que Denis Ruellan, l'enseignant-chercheur qui avait donné ses lettres de noblesse à cette formation. Le directeur ne nia pas certains dysfonctionnements et promit d'être plus présent au niveau de cette filière. La CPNEJ demanda en particulier à ce qu'il n'y ait pas de confusion avec les autres filières, qu'elles s'appellent « information-communication» ou licence pro de journalisme. Elle insista aussi pour avoir les coordonnées d'étudiants, d'anciens étudiants et d'enseignants afin de remplir sa mission de contrôle, une demande non satisfaite à ce jour sous prétexte que la CNIL y serait opposée. En tout état de cause, la promotion ayant eu son DUT cette année peut se prévaloir de la reconnaissance de la CPNEJ. Mais la promotion commençant à la rentrée devra attendre que l'examen du dossier de renouvellement soit terminé... en supposant que toutes les questions de la CPNEJ trouvent des réponses adéquates. La prochaine réunion plénière de la CPNEJ aura lieu le 24 septembre, en présence, comme toujours à la rentrée, de l'ensemble des directions des 14 écoles de journalisme reconnues.

Marie Goerg-Lieby